École républicaine et questions socialement vives : la neutralité engagée ? - Le Mans Université Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Education et socialisation - Les cahiers du CERFEE Année : 2022

École républicaine et questions socialement vives : la neutralité engagée ?

Résumé

The question of neutrality at school, about environmental issues, is at the confluence of several horizons : disciplinary didactics, professional didactics, epistemology and even philosophy. This article aims to give an overview of the works, questions and current issues on neutrality in education for socially acute questions. The challenge is to open up new research perspectives while identifying tensions between the idea of ​​neutrality and the idea of ​​commitment, more or less conscious tensions at school (programs, knowledge and actors). A first direction looks at the history of the notion of neutrality in the Republican school and its resonance in « education for » more generally. These first readings will allow to update the debate on educational issues and the social project to be “committed” in this context. The second direction aims to study the scientific neutrality of its approach and its knowledge. Then, how the construction of knowledge in this specific framework can contribute to the development of critical thinking ? The third direction is concerned with professional practices. How do teachers engage in teaching-learning these issues ? Three directions, which connected, permit us to understand that the notion of neutrality invites further reflection on that of commitment.
Les recherches au sujet de la notion de neutralité à l’école dans l’enseignement des questions socialement vives (QSV) se trouvent à la confluence de plusieurs horizons : didactiques disciplinaires, didactique professionnelle, épistémologie et même philosophie. Cet écrit propose de faire un tour d’horizon des travaux, interrogations et enjeux actuels sur la question de la neutralité dans l’éducation aux questions socialement vives. L’enjeu est d’ouvrir de nouvelles perspectives de recherches tout en identifiant des tensions entre l’idée de neutralité et l’idée d’engagement, tensions plus ou moins conscientisées à l’école (programmes, savoirs et acteurs). Une première direction tend vers l’histoire de la notion de neutralité dans l’école républicaine et sur sa résonance dans les « éducations à » plus généralement. Ces premières lectures permettront de réactualiser le débat sur les enjeux éducatifs et le projet de société à « engager » dans ce cadre. La seconde direction vise à présenter quelques rappels sur la neutralité scientifique, neutralité de sa démarche et de ses savoirs. Comment la construction de savoirs dans ce cadre spécifique peut contribuer au développement d’une pensée critique ? Le dernier axe de réflexion s’intéresse aux pratiques professionnelles. Comment les enseignants s’engagent-ils dans l’enseignement-apprentissage de ces questions ? Trois directions, qui articulées, permettent de comprendre que la notion de neutralité invite à poursuivre la réflexion sur celle de l’engagement.
Fichier principal
Vignette du fichier
Voisin 2022 - neutralité engagée.pdf (651.22 Ko) Télécharger le fichier
Origine Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte
Licence

Dates et versions

hal-04607091 , version 1 (10-06-2024)

Licence

Identifiants

Citer

Carole Voisin. École républicaine et questions socialement vives : la neutralité engagée ?. Education et socialisation - Les cahiers du CERFEE, 2022, 64, ⟨10.4000/edso.19168⟩. ⟨hal-04607091⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More