Altérité et animalité dans les nouvelles fantastiques du recueil The Breaking Point de D. du Maurier (1959) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

Altérité et animalité dans les nouvelles fantastiques du recueil The Breaking Point de D. du Maurier (1959)

(1)
1

Résumé

The fascination which Daphne du Maurier felt for the metamorphoses of men and gods into animals, so prevalent in ancient literature and myths, takes shape in many of the short stories in her third collection, The Breaking Point (1959).Seven years after the publication of her famous story, “The Birds,”which Alfred Hitchcockadapted to the screen, du Maurier digs into a theme which obsessedher,in order to shed more light onto the disquieting otherness of other human beings,whose animal side, both barbaric and primitive, suddenly springs to life in the middle of various everyday-life experiences, like an eye surgery, the disappearance of a child in a forest or a fortuitous encounter during a vacation in Greece.Thanks to a postmodern writing thatfluidifiesperceptions and makes porous the boundaries between the genres, du Maurier problematizes human identity and establishes a schizophrenic dialecticsbetween an “I”which thinks of itself as centraland normative, and a disturbing “Other,”which turns out to be both strangely recognizable and essentially different, similar in this to a blurred image of the self on an intangible material.In these short stories as in those of E. M. Forster, the unheimlich animalityof the Other mainly pulls down the central self, towardsthese bestially selfish impulses which it associates with ancient and pagan humanity. These impulses, however, also temporarily free it from the constraints of the realist framework of its existenceand allow it to reach the level of the supernatural and the divine, for which it unconsciously pangs.Meeting the similar but more fluid essence of the Other, independent as it is of the rigid frameworkof morality and of the space-time that rules over humanlives, thus makes it possible for a reborn self to emerge.
La fascination que Daphne du Maurier éprouvait pour les métamorphoses animales des hommes ou des dieux, présentes dans les œuvres et mythes antiques, prend chair dans nombre de nouvelles de son troisième recueil, The Breaking Point (1959).Sept ans après sa célèbre nouvelle «The Birds», portée à l’écran par Alfred Hitchcock, du Maurier creuse le thème qui l’obsède pour mettre en scène l’inquiétante étrangeté de ces «autres humains» dont la part animale, barbareet primitive, surgit soudainement, au détour d’une simple expérience de la vie quotidienne, telle qu’une opération des yeux, la disparition d’un enfant dans les bois ou une rencontre fortuite lors d’un séjour touristique en Grèce.Usant d’une écriture postmoderne qui fluidifieles perceptions et rend poreuses les barrières entre les genres, du Maurier problématise l’identité humaine et instaure une dialectique schizophrénique entre un moi qui se pense central, normatif, et un non-moi dérangeant, à la fois étrangement reconnaissable et essentiellement différent, comme une image brouillée sur un support intangible.Dans ces nouvelles comme dans celles d’E. M. Forster, l’étrange animalité de l’Autre tire principalement le Moi vers le bas, vers les pulsions instinctives égoïstes qu’il associe aux époques païennes antiques. Toutefois, ces pulsions sont également libératrices car elleslui permettent d’échapper un temps au cadre réaliste de l’existence en accédant aux plans du surnaturel et du divin, qu’il recherche inconsciemment.La rencontre de l’essence similaire mais fluide de l’Autre, indépendante du cadre normatif de la morale, affranchie de l’espace-temps, est donc le lieu d’une nouvelle naissance à soi-même.
Fichier principal
Vignette du fichier
paper_maurier_alterite_animalite.pdf (922.59 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-02904243 , version 1 (12-08-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02904243 , version 1

Citer

Xavier P. Lachazette. Altérité et animalité dans les nouvelles fantastiques du recueil The Breaking Point de D. du Maurier (1959). Le Même et l’Autre Colloque de l’ERIAC, Jun 2011, Rouen, France. ⟨hal-02904243⟩
36 Consultations
15 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More